Une militante très patiente

20 minutes

Ni tabou, ni honte. « Il y a quinze ans, à 10 h du matin, j’aurais pris un verre de vin », confie Laurence Cottet devant son jus d’orange. Carré blond, chaussures à talons et silhouette fine, cette femme de 57 ans dévoile sans détour son passé d’alcoolique consécutif, notamment, à la mort de son mari en 1995. Jusqu’à ce jour de 2009, où elle s’est évanouie lors des vœux de son entreprise… Elle a alors su se relever.

Lire la suite

Partager

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Plus d'actualité

Interviews

Podcast Vivre Après

Catherine Tourette Turgis est professeure en sciences de l’éducation, et directrice d’un Master Education Thérapeutique du patient à la Sorbonne. Elle est aussi chercheuse au Conservatoire des Arts et Métiers dans une unité de recherche qui s’intéresse à l’apprentissage professionnels des adultes.

Voir plus
Nos interventions Covid-19

Dépression, la nouvelle épidémie

C’est l’un des constats du premier confinement : de nombreux Français ont déclaré des troubles psychiatriques. Avec les nouvelles restrictions et la crise économique, la dépression gagne la population.

Voir plus