Qui doit s’occuper de l’après-cancer ?

Infirmière Magazine

Dans le parcours post-cancer, où en sommes-nous? Tout d’abord, on sait qu’il ne suffit pas de dire à une personne, le jour de la fin des traitements, qu’elle est en rémission ou «guérie» pour qu’elle se sente rétablie. Ayant travaillé plus de vingt ans dans le domaine du VIH/Sida, j’ai conservé, en tant que praticienne du counseling, des souvenirs très vivaces de la complexité du retour à la santé pour les personnes qui avaient pensé qu’elles allaient mourir.

Lire la suite

Partager

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Plus d'actualité