Prévention Covid-19 : il faut impliquer davantage les associations dans le dépistage…

file-20200609-21226-ts9pvd

Ce premier week-end de juin 2020, les Français ont pu lire dans la presse qu’à l’avenir, il n’y aura plus de confinement possible et qu’il revient de ce fait à chacun de se responsabiliser. Il semblerait que soient désormais privilégiées des stratégies de prévention et de protection spécifiquement destinées aux personnes ou groupes vulnérables.

Lire la suite

Partager

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Plus d'actualité

Interviews

Podcast Vivre Après

Catherine Tourette Turgis est professeure en sciences de l’éducation, et directrice d’un Master Education Thérapeutique du patient à la Sorbonne. Elle est aussi chercheuse au Conservatoire des Arts et Métiers dans une unité de recherche qui s’intéresse à l’apprentissage professionnels des adultes.

Voir plus
Nos interventions Covid-19

Dépression, la nouvelle épidémie

C’est l’un des constats du premier confinement : de nombreux Français ont déclaré des troubles psychiatriques. Avec les nouvelles restrictions et la crise économique, la dépression gagne la population.

Voir plus