Etre patient, comment s’engager face à la maladie

psycho

Non, il n’est pas question d’apprendre ici la patience. Quoique. Prendre sa santé en main et déjouer le fatalisme lié à la maladie concerne tout le monde. Il ne s’agit plus d’être passif face aux médecins, mais de s’imposer comme un « cothérapeute ».

Lire la suite

Partager

Plus d'actualité

Presse écrite

Patients experts – Des risques de dévoiement ?

Forts de leur expérience de la vie avec une pathologie, certains malades sont patients-partenaires (patients-experts ou patients-ressources, selon les dénominations). Ils participent à l’amélioration de l’accompagne ment des malades et aident à une meilleure relation entre patients et soignants. Explications et témoignages.

Voir plus