Associations de patients et d’aidants : le lien avec l’extérieur et la vie

Institu Curie

« Notre présence au lit du malade en soins palliatifs, ou non, peut être rassurante pour la personne alitée, pour sa famille. Parfois silencieux, cet accompagnement se traduit aussi par le toucher lorsque la personne malade ne peut s’exprimer », explique François Mayu, bénévole de l’ ASP-Fondatrice.

Lire la suite

Partager

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Plus d'actualité